Voilà ce que j'ai découvert ce midi en rentrant plutôt du boulot : la porte du congélo ouverte et de l'eau partout !

J'ai nommé : l'Homme !

Faut dire que je le connaît l'homme, déjà sa mère avait fait une affiche qu'elle avait collé sur la porte du congélo : XX, tu fermes la porte du congélo ! (signé maman). J'avais trouvé cela infantilisant, à l'époque. Mais aujourd'hui ma décision est prise, je vais lui confectionner une affiche avec une police 72, et inscrire : XX, tu fermes la porte ou je t'arrache la tête !

Je sais c'est violent, mais ce n'est pas la première fois qu'il nous fait le coup !

Déjà hier, j'aurai dû m'en méfier, car il était parti en laissant la porte du frigo ouvert. Heureusement, on était là. Mais le congélo est au sous sol, idem que son bureau (plus facile et plus discret pour aller chercher des glaces).

On avait choisi un congélo avec alarme qui vous scie les nerfs si on lui laisse la porte ouverte, et bien je peux vous dire que ça ne marche pas ! Je vais pensé à un système avec haut-parleur ou qui envoi directement un mail à l'homme quand il oublie.

En tout cas, je sais ce que je fais ce week-end : je suis au fourneau !

Au menu : barbecue géant (on avait fait le plein de saucisses), ensuite une potée épinard, poireaux, potimarrons, oignons avec des beignets de calamar et sa p'tite bolognaise.

puis beurre salée accompagné de filet de poisson avec de la coriandre du basilic et de la ciboulette .Et un petit foie gras.

En trou normand : des rillettes et du pâté.

En dessert : glace (vanille, litchi, framboise et chocolat) avec deux, trois petits miko à l'orange ou citron, fruits en tout genre et blanc d'oeufs pour arrosé le tout !

 

Bon appétit, l'homme !